Les Procédures de Laboratoire Lean pour l’Équipement de Pesage

Lean Lab


Les pratiques Lean deviennent de plus en plus répandues, y compris dans les laboratoires. Les balances et leurs accessoires font parties des outils essentiels de l’équipement de laboratoire, et les placer et les utiliser correctement peut vous aider à assurer que votre laboratoire se conforme aux procédures Lean Lab. Dans ce post, nous allons expliquer les procédures Lean Lab et vous donner quelques conseils pour vous aider à les suivre correctement. 

C’est quoi les procédures Lean Lab?

Les procédures Lean ont démarré à Toyota pour des applications en usine. Elles marchaient très bien, et ont été adaptées pour diverses industries et cadres, y compris les laboratoires. Essentiellement, les procédures Lean sont une façon d’organiser un laboratoire pour maximiser la valeur en minimisant le gaspillage. La fabrication et les laboratoires sont très différentes, donc les procédures ont été adaptées et spécialisées. Dans CLPMag, Craig Foreback définie 5 buts (« les cinq S ») pour les Procédures Lean Lab (traduit de l’Anglais):

  • Shitsuke (maintenir). Respecter les règles; pratiquer l'auto-discipline ; maintenir un   lieu de travail stable.
  • Seiso (brillance). Gardez le poste de travail propre.
  • Seiketsu (standardiser). Créer des règles.
  • Seiri (trier). Éliminer les outils et les fournitures inutiles.
  • Seiton (redresser). Ordre; organiser les matériaux, les outils et les documents.

Dans Lab Manager, Tom Reynolds et Tanya Scharton-Kersten explique que «mura (volatilité) crée muda (gaspillage) » (traduit de l’Anglais).

Bref, les procédures Lean Lab sont des processus standardisés conçus pour rationaliser les laboratoires pour rendre le flux de travail plus productif. Elles assurent que tout soit dans le lieu approprié et que les gens ne se marchent pas sur les pieds. 

Comment les balances s’intègrent-elles aux procédures Lean Lab?

Les balances peuvent être catégorisées comme des outils qui composent un poste de travail. Il est important de savoir où les balances s’intègrent dans les processus du laboratoire. Par exemple, si peser l’échantillon est la première chose à faire quand vous commencez une journée de travail, la balance doit être aisément accessible  et, idéalement, au début d’un chemin qui suit les étapes du processus à travers le laboratoire. Après le pesage de l’échantillon, si la prochaine étape est de placer l’échantillon sous un microscope, il devrait y avoir un chemin rapide et court vers le poste de travail du microscope.

Il faut maintenir et optimiser le poste de travail. La balance doit être nettoyée et calibrée fréquemment. Elle ne doit pas être déplacée. Si des accessoires sont utilisés avec la balance, ils doivent être accessibles sans gêner les autres postes de travail, de sorte que s’ils choisissent de peser quelque chose sans l’accessoire ou d’ajouter un autre accessoire, ils ne doivent pas nettoyer le désordre de quelqu’un d’autre. Si l’échantillon doit être préparé avant le pesage (moulu ou nettoyé, par exemple), cela ne doit pas empêcher d’autres personnes d’accéder à la balance si elle n’est pas utilisée. Si des personnes sont connectées à différents ordinateurs, imprimantes ou clés USB, la connexion doit être réinitialisée ou l’utilisateur doit se déconnecter pour assurer que la personne suivante ne doive pas sauvegarder le travail de quelqu’un d’autre et de nettoyer un poste de travail digital avant de commencer leur propre travail.

Pipettes

Les avantages d’implémenter un laboratoire Lean

Optimiser les postes de travail peut rationaliser les processus qui les utilisent, ce qui rend le travail plus productif. Un emploi du temps clair de quelles tâches sont accomplies quand et où assure que les gens puissent travailler sur différentes tâches sans avoir à attendre pour qu’une balance ou une imprimante soit libre. Cela permet au flux de travail de continuer sans interruptions, avec les professionnels qui travaillent sur divers projets dans différents postes de travail. Pour reprendre les mots de  Reynolds et Scharton-Kersten, plusieurs personnes qui essayent d’accéder à la même balance en même temps peuvent créer la « volatilité », ce qui conduit au « gaspillage » car elles se disputent ou perdent du temps à chercher qui peut utiliser la balance d’abord.

Les procédures Lean Lab semblent difficiles et longues à implémenter, mais elles peuvent améliorer le travail de laboratoire en créant un environnement de travail sûr, sain et propre, ce qui est favorable à la croissance de la productivité. Si elles sont implémentées correctement, ces procédures peuvent assurer que votre balance soit fiable, qu’elle dure longtemps et fonctionne avec une efficience optimale.

En somme, implémenter Lean Lab, c’est planifier comment utiliser l’espace de laboratoire pour maximiser la productivité et réduire les bouchons. Quand un espace de travail est bien organisé, il est favorable à la productivité

Vous voulez en savoir plus sur les balances et les procédures Lean Lab ? Contactez-nous. Vous pouvez aussi nous suivre sur les medias sociaux pour recevoir les actualités Adam et de notre blog.

How would you rate this article?
i

Produits apparentés

Écrivez votre commentaire

Please note that all posts are moderated before being placed live.