6 Façons de Réduire le Gaspillage de Nourriture

Food Waste

Que vous soyez un consommateur ou un propriétaire, un serveur ou un fermier, vous gaspillez probablement de la nourriture. L’Organisation de l’Alimentation et de l’Agriculture des Nations Unies (FAO) estime que « un tiers de toute la nourriture produite pour la consommation humaine dans le monde entier est perdue ou gaspillée ». C’est un volume énorme, surtout quand on considère qu’il y a 795 millions de gens qui meurent de faim. De plus, le gaspillage d’aliments est aussi un gaspillage de ressources et d’argent. Comme le dit Elizabeth Royte de National Geographic : « gaspiller la nourriture nuit à l’environnement. Produire des aliments que personne ne mange – que ce soit des saucisses ou des snickerdoodles – gaspille également l’eau, l’engrais, les pesticides, les graines, l’essence et la terre dont on a besoin pour les cultiver ». Sans rien dire des problèmes causés par les matières organiques en décomposition et leurs effets sur l’environnement. Heureusement, c’est un problème que nous pouvons résoudre, ou au moins réduire, ensemble.

#1 Donner à la Charité

La plupart des aliments gaspillés ne touchent pas nos assiettes. Des produits parfaitement mangeables sont rejetés par les supermarchés car ils ne satisfaisent pas des normes draconiennes. Les fruits et légumes « laids » ne sont pas vendus en épicerie de peur que les consommateurs refuseraient de les acheter. Plutôt que de tout jeter à la décharge, les fermiers et les supermarchés pourraient les donner à des charités. Les déserts alimentaires ont besoins de fruits et légumes frais. Cela assurerait que non seulement les gens seraient nourris, mais alimentés correctement. 1 personne sur 9 a faim. 3.1 millions d’enfants meurent de faim, et une alimentation insuffisante est une des causes principales de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans. Le gaspillage en Europe à lui seul pourrait nourrir 200 millions de personnes.

Food Waste Statistics

 #2 Contrôle de Portions

Attirer les consommateurs aux restaurants en faisant de la publicité pour des assiettes remplies à raz bords est hélas trop commun. Les gens commandent des assiettes débordantes, avec une grande partie des aliments jetés à la fin du repas. Ou bien les gens cuisinent des portions trop grandes et en ont marre des restes. Ma propre mère oubliait souvent qu’avoir du Couscous pour une semaine ne veut pas dire que l’on veut manger du Couscous pendant une semaine.

Sur une échelle plus grande, en surveillant le gaspillage, les gérants de magasins doivent arrêter d’acheter du surplus. Des études ont également prouvées que des assiettes et des ustensiles plus petits font en sortes que les gens se sentent rassasiés plus rapidement. Une assiette plus petite peut aider les gens à manger moins de frites avec leurs burgers, ou à être plus conscients des portions dans un buffet. Les balances peuvent être utilisées pour calculer les portions idéales. Ce sont des changements que les restaurants et les consommateurs peuvent implémenter tous les deux.

 #3 Suivre le Gaspillage

Une fois que les aliments gaspillés sont déjà traités pour la consommation, ils sont plus difficiles à suivre. Certains magasins peuvent scanner les codes-barres des aliments pour voir combien de leur inventaire ils jettent, mais cette méthode est plus difficile dans les cafés et les restaurants avec des plats préparés et une rythme effréné où les plats sont simplement jetés à la poubelle le plus vite possible pour laver l’assiette.

Utiliser une balance et enregistrer les résultats est la meilleure façon de garder un rapport détaillé et d’ajuster la cuisine en conséquence. La fonction tare est très utile pour soustraire le poids de l’assiette. Voir à quel point l’argent et les aliments sont gaspilles peut inciter les supermarchés et les restaurants à faire des ajustements pour éviter les pertes. Si les consommateurs séparent leurs déchets alimentaires des autres déchets, ils peuvent voir l’impact du gaspillage sur leurs finances. 

#4 Recycler, Réutiliser, Réadapter

Tous déchets “verts” de légumes doivent être compostés. Les produits “laids” ou “défectifs” peuvent être utilisés dans divers plats comme la soupe ou le jus de fruits quand ils ne peuvent pas être donnés aux charités locales. Les restes doivent être mangés ou réutilises (pleins de recettes peuvent vous aider. Par exemple, faire frire le riz ou mettre des restes de viandes dans un ragout). Certains aliments peuvent nourrir le bétail pour économiser des céréales. Les supermarchés devraient jeter uniquement les aliments endommages plutôt que la boite entière (comme les œufs), et si ils ne peuvent pas vendre le reste, donner la portion mangeable. Le pain sec et dur peut être grillé ou utilisé pour faire du pain perdu.

Avoiding Food Waste

# 5 Éduquer

Il est nécessaire de montrer aux gens le problème de gaspillage alimentaire, et de leur donner des ressources pour les aider à réduire le gâchis. Par exemple, apprendre aux gens les avantages du compostage. Des campagnes de sensibilisations comme celle de la BBC sont excellentes pour montrer aux consommateurs comment éviter de jeter des fruits et des légumes trop tôt. Hugh Fearnley-Whittingstall démontre clairement dans sa série “Guerre contre le Gaspillage” que les consommateurs achèteraient volontiers des produits considérés impossible à vendre par les supermarchés. Informer les gens combien ils gaspillent en termes de nourriture et d’argent, en plus de leur donner les moyens de donner la nourriture en surplus, est une autre pièce du puzzle.

Il faut aussi montrer à quel point les entreprises gâchent les aliments. Si les consommateurs refusent de supporter un supermarché qui gâche trop, le supermarché va devoir implémenter des changements. Montrer aux gens le nombre de charités et de refuges qui ont besoin de nourriture, leur apprendre des bonnes habitudes d’achats et de cuisine, et les encourager à finir leurs restes ou à les donner sont toutes des façons d’éduquer tout le monde.

Apprendre des bonnes habitudes peut nous mener loin. Produire des émissions culinaire montrant comment réutiliser les restes ou quels aliments peuvent se garder sous quelles conditions sont des façons d’inciter des changements. On peut aussi réduire le gaspillage en expliquant aux gens comment interpréter les dates d’expiration correctement et quels symptômes de détérioration ils peuvent ignorer (tell que le durcissement de l’extérieur du pain ou du fromage).

# 6 Technologie

Dans les pays développant, une cause principale du gaspillage est le manque d’infrastructure. Pas assez d’installations réfrigérées et des moyens de transports mal adaptés peuvent contribuer à l’endommagement et à la détérioration des aliments avant qu’ils arrivent aux marchés. Certains marchés manquent eux aussi de réfrigération, et les produits se gâtent dans les étalages.

Ce n’est pas un problème que la technologie à elle seule peut résoudre, mais elle peut nous sensibiliser et nous aider à corriger des erreurs. La firme technologique Israélienne BT9 a développé un système qui suit les produits périssables pendant le transport et alerte l’utilisateur si des problèmes surviennent. Des logiciels spécialisés comme ceux crées par la compagnie Winnow permet aux gens travaillant dans la restauration et l’hostellerie d’analyser et d’enregistrer l’inventaire alimentaire et leurs déchets pour rendre leurs cuisines plus efficientes. Il y a même une application, Olio, qui peut connecter les gens intéressés par vos restes, comme des restes après un évènement avec des traiteurs. Olio pourrait être étendu régionalement ou même globalement pour connecter des entreprises et des charités.

On peut aussi utiliser des balances pour suivre la quantité des déchets. Certaines balances ont un logiciel spécialisés qui peut suivre les ingrédients, les déchets et qui peut calculer leurs couts et leurs poids, et qui peut même estimer le montant d’ingrédients nécessaires aux recettes en calculant les rendements et la quantité des déchets générés précédemment. Voir un graphe qui montre les pertes d’aliments et d’argent peut aider les gérants et les serveurs à réaliser qu’il y a un problème et faire des changements en accordance avec ces résultats. Le traitement des déchets alimentaires évolué aussi. Être capable de connecter la balance à un système d’inventaire économise beaucoup de temps que le personnel peut réinvestir ailleurs. Les consommateurs peuvent aussi utiliser la technologie comme un bon frigo ou une application qui vous envoie des notifications si vos aliments expirent bientôt.

Le gaspillage alimentaire n’est pas un problème insurmontable. Mais pour que toutes ces solutions soient implémentées, nous devons prendre charge et faire les changements nécessaires petit à petit tous les jours. Que vous soyez le gérant d’une entreprise à l’avant-garde de l’industrie ou une famille qui en a assez de gaspiller, le changement commence par vous.

Adam Equipment fournit une sélection diverse de balances adaptées aux services et à la production alimentaire. Rapides, précises et faciles à nettoyer, ces balances vont améliorer l’efficacité de votre cuisine. Voir notre sélection.

How would you rate this article?
i

Produits apparentés

  • Dessiccateur PMB

    Avec une opération simple et un temps de réponse rapide, le PMB offre une valeur supérieure dans l’analyse de l’humidité.
  • Balances LBK

    Légère et portative, la LBK est un excellent rapport de qualité pour les usines, les entrepôts, les laboratoires et les bureaux.
  • Balances CPWPlus

    Durable et polyvalente, la série CPWplus dispose d’un large choix de tailles et de configurations.
  • Balance Compacte Astro®

    Idéale pour les tâches de service alimentaire, les balances de portionnement Astro disposent d’une grande plate-forme et d'une construction en acier inoxydable facile à nettoyer.

Écrivez votre commentaire

Please note that all posts are moderated before being placed live.